Un mérite reconnu: Le Savant Solomana Kanté, honoré par le MEPUA

La semaine nationale du mérite scolaire organisée par le Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation a honoré, samedi 05 mars 2022 au palais du peuple, Solomana Kanté, inventeur de l’Alphabet N’ko, en baptisant le lycée public Bonfi, du nom du Savant.

Cet acte symbolique du Ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation Guillaume Hawing est la reconnaissance du travail scientifique et pédagogique du Savant Solomana Kanté (1922-1987).

Le lycée Bonfi, parmi les plus grands de la Capitale Conakry, situé au quartier Bonfi dans la commune de Matam, est désormais appelé Lycée Solomana Kanté. À noter que le quartier Bonfi fut le dernier quartier de résidence du Savant qui y rendit l’âme un lundi 23 novembre 1987 à 7h45 mn. Encyclopédiste du type du siècle des lumières, Solomana Kanté, inventeur de l’alphabet N’ko, avait rédigé en 38 ans plus de 183 ouvrages dans presque tous les domaines du savoir (manuels scolaires et pédagogiques, traités de pharmacopée et de thérapie traditionnelle, ouvrages littéraires et encyclopédie philosophique, dictionnaires de langues et ouvrages scientifiques, de nombreuses recherches historiques sur l’antiquité et le moyen âge africain…).

Kanté est aussi concepteur d’une doctrine philosophique et d’une vision progressiste du continent africain. Ses œuvres et pensées sont enseignées dans les grandes universités aux États-Unis, en Égypte, en Russie et en Europe. Cet acte du gouvernement est alors perçu comme un pas vers la reconnaissance du mérite du savant par les autorités en charge du système éducatif guinéen.

Nafadji Sory Condé

Réagir