« Je pense que l’absence de dialogue est source de conflit et il faut éviter les conflits ». Cellou Dalein

Invité chez nos confrères de France24 ce vendredi 11 mars, Cellou Dalein leader, leader et président de l’UFDG a fait entendre sur ce que le manque de dialogue pourrait entraîner comme conséquences Guinée. Et ces conséquences, dit-il, il faut les éviter.

A en l’en croire, les événements tragiques du 28 septembre 2009 étaient la conséquence d’une rupture de dialogue avec les égos qui avaient conduit à se radicaliser alors que le pays n’avait pas besoin de cela.

Suivez

 » Nous avons lancé un appel à la junte pour qu’on puisse s’asseoir et mettre en place un cadre permanent de dialogue qui va réunir le CNRD, le gouvernement, le CNT, les partis politiques, la société civile avec la participation des partenaires techniques et financiers. Je pense que l’absence de dialogue est source de conflit et il faut éviter les conflits. Il faut se rappeler que les événements tragiques du 28 septembre 2009 étaient la conséquence d’une rupture de dialogue avec les égos qui avaient conduit à se radicaliser alors qu’on avait pas besoin de ça. On a besoin de se retrouver autour d’une table et discuter de ce qu’on fait de la transition pour éviter les conflits avant ou après les élections».

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com