Ibrahima Kalil Kaba: plaidoyer pour un jeune cadre humble et exemplaire

Comme il fallait s’y attendre, l’arrestation du dernier ministre des Affaires Etrangères du Professeur Alpha Condé, Ibrahima Kalil Kaba (Lilou pour les intimes), fait couler des flots d’encre et de salive en Guinée et à l’international. On reprocherait au fils de Hadja Saran Daraba la fuite dans la presse de l’audio de l’ancien président Alpha Condé. Au moment où ces lignes sont écrites, il était encore détenu au Haut Commandement de la Gendarmerie. Il n’en a pas fallu davantage pour prendre d’assaut les réseaux sociaux pour s’émouvoir du sort de celui qui, jusqu’au 5 septembre 2021, était le chef de la diplomatie guinéenne.
Il faut rappeler qu’au lendemain de leur prise du pouvoir, le colonel patriote Mamadi Doumbouya et ses valeureux compagnons du CNRD ont juré de faire de la justice la boussole pour tout le monde pendant cette transition, que tous les Guinéens patriotes veulent apaisée et inclusive. Et Dieu seul sait qu’à ce jour tous les actes qu’ils ont eu à poser sont de nature à rétablir dans leurs droits aussi bien les particuliers que l’État. Les autorités de la transition sont en fait des cadres proches du peuple et qui ne feront de tort à personne. Ce sont plutôt des redresseurs de torts. Pour le cas particulier de Kalil Kaba, au regard de son statut et des qualités humaines unanimement reconnues, il devrait bénéficier des circonstances atténuantes. Sous l’ancien régime, dans la galaxie présidentielle, cet universitaire formé aux États-Unis, faisait partie du cercle restreint des cadres vertueux, humbles, républicains et patriotes. C’est ce qui explique certainement ces vagues de réactions sur les réseaux sociaux et dans les médias, notamment de la part de la jeunesse du RPG Arc-en-ciel (ancien parti au pouvoir), pour demander humblement la libération de celui que beaucoup décrivent comme un homme sage, pondéré, humain, humble, incapable de faire du mal à une mouche.

Il est alors à parier que le CNRD et son président en tiendront compte et continueront, sans nul doute, à se mettre à l’écoute du bas peuple et à prendre des décisions concourant au raffermissement du tissu social, au renforcement de l’unité nationale. Et tous les cas similaires à celui de Kalil Kaba devraient être traités de la même façon, sans passion et sans arrière-pensées. En agissant ainsi, c’est la Guinée, dans toute sa diversité, qui gagnera, sous le leadership éclairé du colonel Mamadi Doumbouya et ses compagnons du CNRD.
Le président Colonel Mamadi Doumbouya et ses compagnons du CNRD sont une chance pour la Guinée profitons-en.
Avançons et aimons-nous dans la paix

Ibrahima sory CISSE

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com