La CEDEAO donne un ultimatum d’un mois à la Guinée: la date est tenable ( Par Bogola Haba)

Pour moi, c’est déjà un grand progrès le fait que la CEDEAO á travers les chefs d’Etat soit revenue sur sa décision de six(6) mois. Je pense que le 25 Avril 2022 comme délai pour se donner un chronogramme est tenable si les acteurs s’efforcent á travailler ensemble et de bonne foi pour s’accorder sur un calendrier consensuel dans le but d’un transfert apaisé du pouvoir aux civiles dans la joie et la paix á travers des élections libres, transparentes et inclusives.

En effet, les forces vives guinéennes ont exprimé á plusieurs reprises leur disposition á dialoguer sur le sujet avec le CNRD conformément á la charte et des mémorandums ont été même déposé.

Le CNRD et son gouvernement de leur côté ont eu maintenant sept(7 ) mois d’exercice du pouvoir et d’expérience pour nous faire une proposition bien mûri et défendable devant n’importe quelle audience. Nous avons maintenant en place tous les organes de la transition pour la prise de décision dont le CNT qui a maintenant un bureau en fonction et qui a bouclé sa tournée de consultation de la population sur le sujet.

Par conséquent, le 25 Avril est tenable et nous encourageons le CNRD á saisir cette opportunité d’un mois pour clôturer définitivement ce dossier du chronogramme et rapprocher davantage les positions en interne et á l’international.

Ainsi les forces vives et le CNRD vont se concentrer sur le soutien politique aux réformes nécessaires pendant cette transition et cela avec le soutien de tous les acteurs de bonne foi. «

Keamou Bogola Haba

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com