Charles Wright répond au ministère de la justice : ‹‹ j’ai préféré le respect de la loi ››

Ça ne sera plus une perte de temps sur la décision du ministère de la justice. Suspendu dans un arrêté alors qu’il est nommé par décret, la seule malédiction de Charles Wright est d’avoir remis Balla Samoura à sa place. Face à cette situation, une décision prise par le ministre lui suspendant de ses fonctions reste pour lui un traitement anguille.

Sur sa page facebook, Charles a fait une autre réplique courageuse pour répondre au ministère de la justice.

« Entre l’abus et la loi, j’ai préféré le respect de la loi. Entre l’injustice et la justice, j’ai choisi la justice. Entre ma fonction et ma personne, j’ai choisi ma fonction. Que Dieu veille sur le président de la transition pour accomplir sa mission au service du peuple épris de justice », a-t-il écrit.

Nous y reviendrons….

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com