Crime du sang Sous Alpha Condé : le parti NFD compte porter plainte contre les dirigeants du FNDC pour mensonges et diffamation

Le parti Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) a appris avec stupéfaction et indignation, la publication par une structure qui se nomme FNDC, d’une liste de personnalités qu’elle accuse gravement et éhontément d’être impliquées dans des crimes de sang.

Cette publication qui revêt à la fois un caractère mensonger et diffamatoire vise à ternir l’image de personnalités au service de la République, notamment Docteur Mouctar Diallo, Président de NFD qui figure parmi les personnes faussement citées sur cette liste.

Le parti NFD prend l’opinion nationale et internationale à témoin contre ces agissements subversifs dont le seul but est de nuire.

Cette attitude irresponsable de personnes agitées aux intentions inavouées et aux manœuvres douteuses qui cherchent à nuire à la réputation, à l’honneur et à la dignité d’honnêtes personnes, relève d’une légèreté et d’une bassesse indescriptibles.

Le parti NFD affirme de la façon la plus nette, que son Président Dr Mouctar Diallo, ne s’est jamais associé, ni de près, ni de loin, à une quelconque forme de violence. NFD défie le FNDC de publier leurs prétendues et fallacieuses preuves d’implication de Dr Mouctar Diallo à une violence à plus forte raison à un crime.

Le parti NFD rappelle, que c’est plutôt son Président et ses militants qui ont été victimes de violence. Et malgré cela, Docteur Mouctar Diallo a toujours demandé à ses partisans de ne pas répliquer et de pardonner. Le parti NFD a toujours œuvré pour la non-violence, la paix et l’unité nationale. Les preuves existent.

Le parti NFD portera plainte contre les auteurs de ces insanités et ignominies.

Conakry, le 15 Avril 2022

 

Le Bureau Exécutif National.

Réagir