Cellou Baldé : ‹‹ Mory Condé n’avait pas à nous adresser les courriers ››

Le ministre Mory Condé dans un courrier adressé à l’ANAD avait demandé à l’opposition de fixer un délai d’exécution de chaque étape mentionnée sur le document.

Une démarche qui fait pas bon vent à Cellou Baldé qui, soutient qu’elle prouve le manque de volonté politique du CNRD a bien mener cette transition.

« Je crois que le CNRD et le gouvernement sont en train de passer à côté de la plaque par rapport à la gestion de la transition. Nous avions alerté et nous constatons, qu’ils continuent dans cette logique de fuite en avant. Le ministre Mory Condé n’avait pas à nous adresser des courriers pour nous faire des injonctions à mettre des dates devant une liste de plus de 400 tâches avant le 20. Il sait que nous avons une proposition par rapport à cela. Je crois qu’il y a un manque de volonté pour aller à l’essentiel par rapport à la transition. Nous avons demandé un cadre de dialogue inclusif, un cadre de dialogue politique, pour que nous puissions discuter de toutes ces questions-là. S’il y avait de la volonté politique nous aurions avancé depuis longtemps sans oublier que dès les premiers mois de la prise du pouvoir, l’ensemble des acteurs politiques avaient déposé des mémorandums. En ce qui concerne l’UFDG et l’ANAD, nous avons un chronogramme bien détaillé, réaliste que nous avons soumis au CNRD. Pourquoi 7 mois après, ils reviennent en nous demandant de coller des dates à une liste ? Et quand on prend le contenu de ses activités, on sent que le CNRD ne veut pas du tout quitter le pouvoir ››, a-t-il dit sur FIM FM.

Plus loin, Cellou Baldé dénonce une manœuvre politicienne de la junte qui, pour lui doit être conséquente. 

« Pour moi, le CNRD est en train de s’ériger en boulanger. Ils (les membres ndlr) veulent à l’image du précédent régime rouler les guinéens et la communauté internationale dans la farine. Mais, ça ne marchera pas. Aujourd’hui, tout le monde est conscient de la situation, on ne peut pas attendre à quelques jours du 25 avril pour sortir une panoplie de tâches et demander à la classe politique de coller là des dates. Ça ne peut pas aller », a martelé Cellou Baldé.

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com