Ousmane Gaoual Diallo contre la CEDEAO : ‹‹ ça ne fait pas peur ››

C’est un Ousmane Gaoual très amer qui a pris la parole pour répondre à la CEDEAO. Alors que son ultimatum annoncé arrive à terme, Le porte-parole du gouvernement guinéen, ancien plaideur de cette institution pour décidé face à Alpha Condé s’est montré très rebellé.

Dans sa logique, il affirme chez nos confrères de la radio FIM FM , que la junte à laquelle il appartient n’a fourni aucun document a cette institution.

« On n’a pas transmis un document. Nous étions clairs là-dessus dès le début que le gouvernement guinéen n’agit pas sous des contraintes ou sous le dictat de qui que ce soit. Ce qu’il faut savoir la Guinée en tant que membre fondateur de la CEDEAO, n’a jamais remis en cause sa volonté de continuer à siéger dans cette organisation sous-régionale. Maintenant chacun doit accepter de jouer son rôle et je pense que la CEDEAO depuis un certains temps, s’est détourné de l’objectif d’être une institution au service des populations et de plus en plus elle apparaît aux yeux de l’opinion publique ouest-africaine comme une organisation au service de quelques chefs d’État et cela ne marchera pas. La Guinée prendra les décisions lorsque le moment viendra, pour assumer aussi bien son indépendance et sa volonté de renforcer la coopération dans le respect mutuel des uns et des autres, c’est très important. Ça ne fait peur à personne, un État ne doit pas agir sous le coup de la peur », a insisté Gaoual.

Nous y reviendrons…

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com