Après la mort d’un citoyen, le FNDC considère devient que le CNRD devient de plus en plus violent dans sa demarche (communiqué)

Au lendemain de l’augmentation du prix du litre du carburant à la pompe, des citoyens guineens ont exprimé leur mécontentement face à cette décision qui contribuera, à coup sûr, à détériorer davantage leurs conditions de vies déjà précaires.

Les forces de défense et de sécurité déployées pour le maintien de l’ordre, ont utilisé les armes de guerre contre leur propre population causant ainsi la mort d’un jeune manifestant.

La coordination nationale du FNDC tout en regrettant cet assassinat odieux d’un citoyen qui exprime pacifiquement son mecontentement à l’endroit des autorités, présente ses sincères condoléances à la famille épleurée et par la même occasion invite la justice à sévir contre les auteurs.

La coordination nationale du FNDC rappelle que la répression sanglante des manifestations par les forces de défense et de sécurité contraste avec le discours de prise de pouvoir du Colonel Doumbouya qui fustigait les tueries lors des manifestations et qui s’etait engagé à ne pas commettre les mêmes que ses predecesseurs.

Malheuresement, la Coordination nationale du FNDC constate que le CNRD comme les regimes precedents qui, au lieu d’apporter des solutions idoimes aux problèmes des populations, devient de plus en plus violent dans sa demarche.

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons.

Conakry le 1 Juin 2022

La Coordination Nationale du FNDC

Réagir