USA: L’assaut du Capitole était une «tentative de coup d’État» et «encouragée» par Trump, dit l’enquête parlementaire

L’assaut du Capitole du 6 janvier 2021 a été la « culmination d’une tentative de coup d’État » a jugé jeudi 9 juin une commission américaine d’enquête parlementaire. Cette dernière a placé Donald Trump au centre d’un « complot » visant à le maintenir au pouvoir dans une journée d’une violence politique rare aux États-Unis, sous les « encouragements » du républicain. Le rapport de la commission d’enquête, livré en direct sur les chaînes de télévision américaines est dévastateur pour Donald Trump.

Après un an d’enquête, plus d’un millier d’auditions, c’est un réquisitoire contre Donald Trump en forme de show télévisé qui a été diffusé en prime time jeudi soir depuis le lieu du crime, le capitole de Washington. « Le président Trump a convoqué la foule, rassemblé la foule et allumé la mèche de cette attaque » dit la vice-présidente de la Commission, la républicaine Liz Cheney en ouverture, rapporte notre correspondant, David Thomson. « Le matin du 6 janvier, l’intention de Donald Trump était de rester président des Etats-Unis en dépit du résultat légitime de l’élection de 2020 et en violation de son obligation constitutionnelle de céder le pouvoir. Pendant plusieurs mois, Donald Trump a supervisé et coordonné un plan sophistiqué pour renverser l’élection présidentielle et empêcher le transfert du pouvoir. Ceux qui ont envahi notre Capitole et combattu les forces de l’ordre pendant des heures étaient motivés par ce que Donald Trump leur avait dit, à savoir que l’élection leur avait été volée et qu’il était le président légitime. Le président Trump a convoqué la foule, rassemblé la foule et allumé la mèche de cette attaque ! »

Rfi.fr

Réagir