RDC : Vital Kamerhe acquitté en appel

La cour d’appel de Kinshasa/Gombe a annoncé ce 23 juin l’acquittement de l’ex-directeur de cabinet de Félix Tshisekedi. Débarrassé de sa condamnation pour corruption et détournement de fonds, Vital Kamerhe a désormais le champ libre pour revenir dans l’arène politique.

Le scénario avait progressivement gagné en crédibilité ces derniers mois. Même si l’entourage de Kamerhe n’osait publiquement l’affirmer de peur de « céder au triomphalisme », l’annulation, par la Cour de cassation en avril dernier, de la condamnation de l’ex-directeur de cabinet de Tshisekedi avait été interprétée comme une première étape vers un acquittement.

Jugé lors d’un deuxième procès en appel le 2 juin, Vital Kamerhe a donc été acquitté ce jeudi 23 juin, selon ses proches et l’un de ses avocats, contacté par Jeune Afrique.

Il avait été condamné en première instance, en juin 2020, à 20 ans de prison et à 10 ans d’inéligibilité pour corruption et détournement dans la gestion des fonds destinés au projet des « cent jours » du chef de l’État. Cette peine avait ensuite été réduite à 13 ans de réclusion lors d’un premier procès en appel, en juin 2021.

Lire la suite ici

Jeuneafrique.com

Réagir