L’injustice est une chose que chacun de nous doit combattre (Par une Citoyenne libre)

Depuis 1958 chaque pouvoir a commis l’injustice sur les pauvres citoyens, museler toute contestation et persécuter ceux qui s’opposent à la dictature et aux dérives autoritaires.

Alpha Condé passa 26 ans d’exil forcé avant de rentrer en Guinée et prendre le pouvoir de façon malhonnête et irrégulière, avant d’être évincé aussi de façon illégale et irrégulière sans possibilité de retour ce jour de 5/9/21
Aujourd’hui un certain Cellou Dalein est persécuté depuis 12 ans et victime d’un acharnement sans précédent. Depuis dix ans il a gagné toutes les élections organisées en Guinée mais impossible d’être rétablis dans ses droits. Mais entre-temps tous les complices de ces fraudes payent le lourd tribut.

Des tueries injustifiées, des emprisonnements sans jugement, des séquestrations sans fondements, refuser à des citoyens de sortir de la Guinée pour aller se soigner pour la simple raison qu’ils sont opposés à la dérive autoritaire du pouvoir.

Aujourd’hui Lounceny Camara est mort en détention, il y a moins d’une année, s’il faisait le même AVC c’est un avion médicalisé qui l’aurait transporté vers un pays avec des infrastructures sanitaires performantes et sophistiquées. Certes que quand l’heure sonne on répond à l’appel de Dieu, il allait mourir ce jour peut-être, et sa dépouille rapatriée dans un cercueil de luxe, mais voilà, il est mort comme Roger Bamba en détention.

Lounceny Camara n’a pu se rendre à l’extérieur pour se soigner comme Dr Fodé Oussou  Fofana fut empêché de sortir pour aller se soigner avec tous les risques de perdre la vue. Pendant ce temps le camp adverse jubilait sur ces violations des droits des citoyens dont le seul tort est de s’opposer.

Aujourd’hui, celui qui était censé assurer la vacance du pouvoir en cas d’empêchement du président (déjà chassé) est en vacances à Coronthie.
L’escalade se poursuit et si rien n’est fait pour arrêter l’injustice dans ce pays nous allons tous payer les frais. Dans un pays où l’arbitraire, l’injustice et la désinvolture règnent en maitre, la quiétude et le bonheur fuit pour longtemps et on passe le temps à prier pour la paix alors nous ne faisons rien pour créer et maintenir les conditions d’une paix durable.
Les faits sont têtus, tout se paye tôt ou tard

Que Dieu sauve la GUINÉE.

Réagir