Le Nigeria saisit 7.000 pénis d’âne qui devaient partir en contrebande en Chine

Les autorités nigérianes ont saisi des milliers de pénis d’ânes qui étaient sur le point d’être exportés vers Hong Kong, a déclaré un responsable jeudi.

Des sacs contenant des organes génitaux d’ânes ont été saisis à l’aéroport international de Lagos , la plus grande ville du Nigeria , a déclaré à la presse Sambo Dangaladima , commandant du service des douanes du Nigeria.

L’envoi était « faussement déclaré comme étant des organes génitaux masculins de vache (mais) après examen, mes agents d’exportation ont découvert qu’il s’agissait d’organes génitaux masculins d’âne » , a déclaré Sambo Dangaladima.

Au total, 16 sacs contenant les organes génitaux ont été saisis.  Une enquête a été ouverte afin d’obtenir davantage d’informations sur les articles saisis, a indiqué le service des douanes.

Bien que la saisie de parties génitales d’ânes destinées à être exportées du Nigeria soit rare, les peaux d’ânes sont fréquemment exportées ou passées en contrebande hors du pays. En juillet, les douanes nigérianes ont saisi des peaux d’âne d’une valeur de 116 000 dollars en provenance du Niger voisin, qui étaient introduites clandestinement dans le pays.

Le Nigeria tente de freiner l’exportation de peaux d’ânes, qui a considérablement réduit la population de cet animal de travail, en particulier dans le nord du pays.  En 2021, les sénateurs nigérians ont proposé d’interdire l’abattage des ânes et l’exportation de leurs peaux.

Une telle interdiction permettrait de freiner davantage l’exportation de peaux et d’organes génitaux d’ânes vers des pays comme la Chine où les peaux sont utilisées dans des médicaments traditionnels populaires . Cette proposition de loi n’a pas encore été adoptée.

« Le principal bénéficiaire de ce commerce est les marchands de peaux d’ânes en Chine » , a déclaré Muhammad Datti , l’un des législateurs fédéraux soutenant l’interdiction proposée. « Cet animal est en voie d’extinction (au Nigeria) et c’est un animal que l’on ne peut pas élever en grand nombre en raison de son très faible taux de fécondité. »

Africanews

 

Réagir