A Kinshasa, les échecs et désillusions de Washington face à la Chine

Dès les prémices de la présidence Tshisekedi, Washington avait misé sur ce nouveau pouvoir pour affaiblir son prédécesseur et endiguer l’influence de son rival chinois en RDC. Quatre ans plus tard, les Etats-Unis font l’amer constat de l’échec à contrebalancer l’hégémonie de Pékin dans les dossiers miniers stratégiques.

Lire la suite ici.

Réagir