Conakry : Tiegboro, Toumba et Dadis à la barre

Les procès des événements piteux du 28 septembre 2009 vient de s’ouvrir, au tribunal non loin de la Cour d’appel de Conakry, qui abrite le lieu de la tenue du procès de ce massacre.

Cet après-midi, extraits de la maison centrale où ils étaient placés sous mandat de dépôt, l’ancien chef de la transition, Dadis Camara, le colonel Moussa Tiégboro Camara et quatre autres ont été présentés et ont occupés la première place du banc des accusés.

A présent, nous sommes dans la lance des accusés poursuivis pour viol, destructions de biens, meurtres etc… Devant les juges présents mais aussi face au procureur de la CPI et le ministre de la justice, Alphonse Charles Wright.

Nous y reviendrons…

Réagir