Ouagadougou : <> dixit un élément des forces spéciales

Dans la ville de Ouagadougou, la plupart des artè res principales sont prises d’assaut par les éléments de forces de l’ordre armés jusqu’au dent. Les périphériques de la primature sont sous hautes sécurités par les éléments de l’Unité de la Force spéciale Cobra. Interrogé, un des leurs a laissé entendre qu’ils sont sortis pour le bien de la Nation Burkinabè. << Nous voulons un vrai chef de guerre qui va libérer le pays >>, a-t-il confié.
Dans la foulée, de groupuscule d’hommes, vers la maison du peuple, demandaient la libération du Lieutenant-colonel Mohamed Emmanuel Zoungrana.
Depuis le coup d’État militaire ayant conduit le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba au pouvoir, la situation sécuritaire du pays continue de se dégrader.

Source : Infowakat.net

Réagir