Sékou Koundouno à la rencontre de la Fédération internationale pour les droits humains (FIDH)

Ce mardi 04 octobre 2022, la Federation Internationale des Droits de l’homme ( FIDH) a eu une séance de travail, à son siège, avec Sékou Koundouno responsable des stratégies et planification du Front National pour la Défense de la Constitution- FNDC.

A cette réunion, la Fédération internationale pour les droits humains (FIDH) était représentée par:

  • Éléonore Morel, Directrice Générale de la FIDH
  • Alma Ochoa, consultante au bureau de l’Observatoire

Les échanges ont porté essentiellement sur :

  • La situation sociopolitique en Guinée;
  • Le kidnapping et l’incarcération du coordinateur national du FNDC, du responsable des opérations, des leaders d’opinion et des anonymes injustement emprisonnés à conakry et à l’intérieur du pays,
  • La situation des membres de la coordination nationale du FNDC en clandestinité ou en exil;
  • La restriction drastique de l’espace civique se traduisant entre autres par le harcèlement des journalistes, l’interdiction et la répression sanglante des manifestations pacifiques;
  • De l’absence de volonté politique du CNRD pour un dialogue sincère avec les forces vives de la nation autour de la transition et du retour rapide à l’ordre constitutionnel;
  • L’omerta sur la liste des membres du CNRD;
  • Les attentes du FNDC en termes du respect des droits de l’homme et des principes démocratiques pendant cette transition mais surtout l’interdiction systématique du droit de manifester ;

La réunion s’est terminée sur un engagement de part et d’autre en faveur de la poursuite de la collaboration.

Conakry le 04 octobre 2022

La Cellule de Communication du FNDC

Réagir