Étienne Soropogui : ‹‹ Ce n’est pas possible de faire le dialogue sans nous ››

Les travaux du dialogue institué par le président de la transition vont démarrer ce 24 novembre 2022 à Conakry, en l’absence du trio (ANAD, RPG et FNDC-politique).

Dans sa logique de répondre à la non absence de sa coalition, Étienne Soropogui soutient que sans eux, ce dialogue n’aboutira pas.

« Ce n’est pas possible de faire le dialogue sans nous. S’ils le font sans nous, on perd du temps parce qu’on reviendra dessus. On sera obligé de refaire ce cadre de dialogue, parce que nous sommes assez gros pour être mis de côté », a-t-il soutenu chez nos confrères de Fim.

Nous y reviendrons…

Réagir