AFRIKENTREPRENEURS.COM
La Vraie Information, c'est ICI

Dialogue politique en Guinée : certains préalables des FVG acquis

Cette fois-ci, les lignes ont bougées du côté du centre islamique de Donka. Car parmi les révendications des FVG pour se tenir près pour la reprise du dialogue politique Guinéen, des acquis malgré l’absence des représentants de cette force opposée à la junte au pouvoir, ont été obetenus. Particlulièrement, le cas des responsables du FNDC détenus à la maison centrale de Conakry, dont Oumar Sylla, alias Foniké Menguè, ainsi que certains leaders politiques placés sous conrôle judiciaire.
« par la grâce de Dieu, les lignes ont encore bougé. Comme je le disais, ce qui était impossible hier est devenu possible aujourd’hui et cela a été démontré. Aujourd’hui, 3 points qui étaient sur la table, 2 sont déjà acceptés bien que nous constatons la non-participation de nos frères des Forces Vives de Guinée. (…) Le Premier Ministre et les religieux ont fait réellement bouger les points (…) Les points qui sont acceptés c’est le contrôle judiciaire par la grâce de Dieu cela soit revu et si même annulé. Et deuxièmement et rapidement accélérer le jugement de Foniké Mengué, pour ne pas dire les remettre à notre disposition afin qu’ils puissent avoir leur liberté. Et la troisièmement, on est en train de revoir le cas de la CRIEF. Vous savez c’est un peu sensible pour le moment mais nous sommes en train de discuter et nous prions qu’à un moment donné nous aurons encore des solutions pour cela » , a précisé le porte-parole des religieux Monseigneur Jacques Boston au sortir de la salle.

Les commentaires sont fermés.