AFRIKENTREPRENEURS.COM
La Vraie Information, c'est ICI

CRIEF : la demande de mise en liberté conditionnelle de Kassory Fofana rejetée.

Le dossier de l’ancien premier ministre Guinéen sous l’air Alpha Condé, était de nouveau ce matin devant la chambre de jugement de la cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF). Absent à l’uadience, tout comme d’ailleurs ses avocats, aucune chance n’a été donné au dossier de sa démande de mise en liberté provisoire. Une absence qui n’a du tout pas été du goût du procureur général, monsieur Aly Touré.

Pour Aly Touré, cette absence resulte de la mauvaise foie de la part de l’accusé et de ses avocats. Si non, précise-t-il, ils auraient eu l’amabilité de se présenter, ne serait-ce que pour debattre la requête de mise en liberté provisoire de leur client, qu’ils ont soumis.

 » Aujourd’hui, il n’y a ni ses avocats, ni lui à cette audience, alors qu’ils ont saisi votre cour d’une requête. Ne serait-ce que pour débattre de cette requête, ils auraient eu l’amabilité de se présenter à cette audience. Je pense qu’il y a de la mauvaise foi dans cette affaire ». A fait savoir Aly Touré.

Rejetant ainsi la demande de mise en liberté conditionnelle, le juge Francis Kova Zoumanigui, a exigé la comparution de l’accusé Kassory  Fofana et son médecin traitant actuel en présentant un rapport de contenu accessible à la compréhension de la Cour le lundi 19 juin 2023.

A suivre…

Les commentaires sont fermés.