Mort du jeune Saifoulaye à Cosa : la police traque un individu armé qui était sur les lieux

Banniere CBG

La grève des enseignants qui s’est poursuivie dans la capitale ce mardi a enregistré un autre mort. Âgée de 15 ans, la victime, Saifoulaye Bah était un apprenti ferrailleur à Cosa. Selon les enquêtes de la police, un individu armé a été repéré sur les lieux du drame.

‘’Saifoulaye Bah, âgé de 15 ans et apprentis ferrailleur atteint par un projectile à Cosa. A cet endroit, des jeunes s’étaient regroupés  massivement et s’attaquerait aux usagers par l’érection des barricades avant de es déposséder de leurs biens. Une équipe d’agents d’intervention a fait irruption sur les lieux afin de faire revenir la sécurité. Dans leur fuite au moment des faits, la présence d’un individu cagoulé en possession d’une arme de guerre PMAK avec la crosse sillée a été constatée. Poursuivi par les agents de police, il a pu escalader la clôture d’une concession avant de disparaitre. Des recherches sont en cours pour son interpellation aux fins d’enquête’’ précise le commissaire Boubacar Kassé, porte parole de la police nationale.

Selon le commissaire Kassé, des enquêtes sérieuses seront menées pour déterminer les circonstances du décès du jeune.

‘’Le procureur de la république près le tribunal de première instance de Dixinn est déjà saisi. De même, une réquisition en médecin a été adressée  à l’attention du médecin légiste de l’hôpital Ignace Deen par le commissariat central de Ratoma. Le corps du défunt s’y trouve à l’heure actuelle à la morgue afin d’examiner  la nature et les causes du décès’’ a-t-il conclu dans une déclaration diffusée dans les médias d’Etat.

Réagir