UDG: plusieurs membres du bureau politique nationale démissionnent

Banniere CBG

Les membres du bureau politique national de l’Union démocratique de Guinée (UDG) ont officialisé le jeudi 31 mai leur démission collective du parti dirigé par l’homme d’affaires et député Elhadj Mamadou Sylla.

Selon le secrétaire général de l’UDG, Alseny Kolya Sylla, les démissionnaires  reprochent au président de l’UDG de gérer le parti de façon calamiteuse et personnelle dans l’irrespect et l’ignorance totale des textes fondamentaux du parti, notamment les statuts, règlement intérieur et la charte des partis politiques.

« Cette gestion calamiteuse et personnelle se fait dans le seul but de ne servir que ses propres intérêts et faire du parti un navire instable et une marionnette dans les mains de Elhadj Mamadou Sylla qui tantôt est du côté de la majorité présidentielle, tantôt de l’opposition », accusent les démissionnaires dans leur déclaration.

« Cette périlleuse situation vendant le parti à un vil moyen a considérablement affaibli et rendu méconnaissable ce parti d’avant-garde pour la prospérité de notre vaillant peuple de Guinée », ont-ils ajouté.
Face à cette situation, la majorité des membres du bureau politique national de l’UDG ont décidé de démissionner de ce parti qui s’est fait un nom lors des élections communales du 04 février dernier.

« Nous membres-fondateurs de l’Union démocratique de Guinée (UDG) réunis en assemblée générale extraordinaire avec la participation de 22 membres du bureau politique national, 16 membres du comité central, 14 membres du bureau politique national des femmes, 79 membres du comité national des jeunes et 24 secrétaire généraux, à compter de ce jour jeudi 31 mai 2018, avons décidé à l’unanimité de présenter notre démission collective au sein de l’Union démocratique de Guinée (UDG) », ont indiqué dans leur déclaration les démissionnaires de l’UDG.

Tomou Traore

pour oceanguinee.

Réagir