Plusieurs lois adoptées ce mercredi au parlement

Banniere CBG

Voter tard dans la soirée de ce mercredi 20 juin 2018, les députés guinéens ont accordés leur suffrage à plusieurs lois; désormais devant régir la vie de la nation dans pas mal de domaines.

Cinq au total, il s’agit de la loi relative au code de la route, celle relative à la protection de la faune et la règlementation de la chasse, la loi sur les médicaments pharmaceutiques , produits de santé et exercice de la profession de pharmacien.

A coté de ces trois textes de lois, on note également les accords de coopération entra la Guinée et les Emirats Arabe Unis dans le domaine aérien, et enfin l’accord de coopération entre la Guinée et le Qatar dans le domaine maritime.

Fidel à sa mission, l’ensemble de ces cinq textes après de chaudes discussions ont été adoptés à l’unanimité des élus présents. Dans la salle de l’hémicycle du palais du peuple, l’ensemble des députés individuellement et collectivement ont formulés de vives critiques à l’endroit de l’exécutif pour la règlementation de la route, environnement et santé, secteurs concernés par ces dispositions légales.

Pour rappel, la  première loi en Guinée dans le domaine de la santé a été votée en 1984, révisée en 1994 soit dix ans après. Cette nouvelle qui voit désormais le jour prend en compte l’ensemble des aspects protégeant la santé de l’être humain. Elle vise à lutter contre la vente des produits pharmaceutiques par terre devenue un problème de santé publique, la professionnalisation du secteur et les dispositions pratiques pour régir l’exercice du métier de pharmacien dans le pays.

La problématique de la sauvegarde de l’environnement (faune) et la règlementation de la chasse, le code de la route ont aussi été vivement critiqué par les élus du peuple compte tenu du désintérêt qu’accorde l’exécutif à ces deux secteurs.

Quant aux deux accords de coopération entre la Guinée et le Qatar dans le domaine maritime d’une part et de l’autre, avec les Emirats Arabes Unis dans le domaine aérien ne peuvent être que bénéfique pour le pays ont-ils mentionné.

Réagir