Louis M’bemba Soumah menace : « Tant que le prix du litre ne descend pas…».

Banniere CBG

Réunis ce samedi 07 juillet  à la bourse du Travail afin de restituer les circonstances de la grève des trois jours, le secrétaire General de l’union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG) précise : « Tant que les 8.000 francs ne descendent pas, la Guerre va continuer. Donc, je le dis la balle est dans nos camps. Il faut que nous soyons fermes, ferme qu’on dit non tant que ce n’est pas fait c’est non. Donc je pris chacun de nous de faire en sorte que la grève soit respectée dans tout le pays », a-t-il déclenché.

A en croire le camarade Syndicat, le seul moyen de revendiquer, c’est la grève : « c’est une arme légale, donc nous allons l’utiliser tant que ils ne nous donnerons pas notre droit ».

A rappeler que le mouvement de grève perlé lancé mardi dernier a été reconduit du lundi 09 au mercredi 11 juillet sur l’ensemble du territoire national jusqu’à la satisfaction totale de leurs points de revendications.

pour oceanguinee.com

Réagir