Guinée: La société civile s’est fait entendre ce lundi

Banniere CBG

La population de Conakry a massivement répondu ce mardi 10 juillet à l’appel des forces sociales de Guinée. Une protestation appelée pour exiger du gouvernement la baisse du prix du litre à la pompe. Bien que l’itinéraire indiqué par les organisateurs ait connu une légère modification, la marche a belle et bien lieu.

Du rond point de la tannerie point de départ, à l’esplanade du stade du 28 septembre des citoyens des différents quartiers ralliaient les marcheurs par centaine. Parmi les manifestants on enregistrait la présence de plusieurs leaders de la société civile et partis politiques.

Docteur Faya Lansana Millimono à peine rentré de l’étranger a exprimé toute sa solidarité à cette démarche qu’il juge légitime. ’’ Je me joint à toutes démarches allant dans le sens de l’amélioration des conditions de vie des citoyens a t-il  dit ce qui explique ma présence dans cette foule’’. Tout au long du trajet les manifestants qui scandaient des propos entre autres ‘’ le carburant à 8000 à bas la corruption, le peuple d’abord ’’.

Contrairement aux autres protestations de rue en Guinée à caractère politique, ce lundi l’itinéraire était bien respecté par les citoyens. Aucune fausse note n’a été enregistré coté manifestants et forces de l’ordre. Pour la circonstance des dizaines de jeunes étaient mobilisés pour assurer la sécurité de la marche et amener les citoyens au respect de l’itinéraire indiqué.

Pour une première dans le pays, pendant que certains exprimaient leur colère d’autres vaquaient librement à leur occupation. C’est à l’esplanade du stade que les organisateurs ont livrés leur message à la population dans l’espoir que cet appel tombe dans de bonnes oreilles. ‘’ Tenez vous prêts nous ne baisseront pas les bras jusqu’à la satisfaction de notre revendication ont-ils dit.

                                                                                                                                                  MLYansané

Réagir