Guinée: Hausse du prix du carburant/la CNTG et l’USTG annonce une « une marche verte » mardi prochain

Banniere CBG

Après la grande marche pacifique lundi dernier, l’inter centrale syndicale CNTG-USTG et les forces sociales ont annoncé ce vendredi 13 juillet, au cours d’une assemble générale tenue à la Bourse du travail à Conakry « une marche verte », le mardi 17 juillet sur toute l’étendue du territoire national pour protester contre l’augmentation du prix du carburant par le gouvernement guinéen.

Prenant la parole, le secrétaire général de la CNTG, Amadou Diallo a fustigé le manque de volonté du gouvernement à prêter une oreille attentive aux revendications des syndicats et des forces sociales, avant d’annoncer la poursuite de la grève.

«Cette invitation vous a été faite pour que vous sachiez que nos partenaires ne sont pas de bonne foi. Alors, nous demandons encore une fois à tous les travailleurs et travailleuses, tous secteurs confondus, de se tenir prêts parce qu’à compter du lundi, la grève continue et le mardi, ça va être une marche de toutes les forces sociales, y compris l’inter-centrale », a-t-il déclaré.

Pour Louis M’bemba Soumah, les forces vives vont durcir le ton dans le but de mettre la pression sur le gouvernement afin de ramener le prix du carburant à 8 000 GNF.

«Nous allons donc prouver que la Guinée est à nous. Cette grève n’est pas seulement la grève des travailleurs, car le problème de carburant concerne tout le monde. Déjà à 8 000 GNF, difficilement on trouvait à manger ; et maintenant à 10 000 GNF, ça devient encore plus grave. On n’acceptera jamais cela. La victoire ou la mort ! », a lancé Louis M’bemba Soumah.

Quant à l’itinéraire de la marche, le secrétaire général adjoint de la CNTG, Mamadou Mansaré a indiqué qu’elle partira de la Bourse du travail pour les travailleurs de la commune de Kaloum et des mairies des quatre autres communes de Conakry pour rallier le siège de l’Assemblée nationale au Palais du peuple, où les forces sociales vont feront une déclaration.

 

Réagir