Marche interdite des forces sociales de Guinée : L’INIDH condamne les agissements des forces de l’ordre !

Banniere CBG

L’INIDH, Institution Nationale Indépendante des Droits Humains a dans une déclaration déploré « la détérioration du climat social depuis l’augmentation du prix du litre du carburant à la pompe suivie de manifestation publiques organisées par les forces sociales et grève perlée déclenchée par l’intersyndicale CNTG-USTG ».
Elle condamne avec amertume l’agression de l’un de ses commissaires Me Kabinet Camara par les gendarmes postés à la tannerie dans la commune de Matoto hier lundi alors qu’il était en mission de monitoring des manifestations.
Par conséquent, l’INDH regrette ces agissement qu’elle qualifie « d’inacceptable » et exige que « les auteurs soient identifié et sanctionnés conformément à la loi ».
De même, elle invite toutes les parties (gouvernement, syndicats et forces sociales) à « privilégier le dialogue pour trouver une issue pacifique de sortie de crise ». Elle demande aux forces de l’ordre de « reconnaitre et respecter les commissaires de son institution et de faire preuve de retenue et de professionnalisme dans l’encadrement des démarches pacifiques initiées par les acteurs sociaux ».

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir