Guinée : Arrêtés pour avoir bravé l’autorité, Mamadou Thug et ses collègues placés sous contrôle judiciaire !

Banniere CBG

Comme annoncé dans l’une de nos dépêches, la marche interdite des forces sociales a tourné au vinaigre pour certains acteurs de la société civile.
L’humoriste Mamadou Thug, Mamadou Bailo Barry de l’ONG destin en main, et d’autres membres des forces sociales qui avaient été arrêtés dans la journée du lundi 23 juillet 2018 pour avoir tenté de braver l’autorité, ont été mis en liberté provisoire et placés sous contrôle judiciaire.
Ils ont été tous déférés au tribunal de première instance de Mafanco où ils ont été entendus par un juge d’instruction suite au procès verbal dressé par les officiers de police.
Il est reproché à ces derniers les faits d’attroupement illégal sur l’autoroute Fidel Castro en marge de la journée d’hier qui a été très mouvementée à Conakry.
D’après Me Antoine Pépé Lamah, un des avocats des Forces Sociales de Guinée, ses clients ont été « déférés devant un juge d’instruction du tribunal de première instance de Mafanco, après quelques heures passées au commissariat central de Matoto ».
Après avoir entendu les 10 personnes interpellées à la Tannerie a indiqué l’avocat activiste de l’ONG « Mêmes Droits pour Tous », le juge d’instruction a décidé de les mettre en liberté sous contrôle judiciaire limité.
En attendant tous les regards sont rivés sur la suite des mouvements de protestations des acteurs des forces sociales qui ont rassuré d’aller jusqu’au bout de leur lutte pour porter dit-on du gouvernement le maintien du prix du carburant à 8.000 GNF le litre.

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir