Guinée: L’axe N’zérékoré-Macenta enfin libre ce jeudi

Banniere CBG

Après trois jours de protestation, le calme est enfin revenu dans l’après-midi de ce mercredi dans la ville de N’’zérékoré situé au sud de la Guinée. La protestation des femmes de Nzérékoré faisait suite à la détention du président du district de Nyampara à la maison centrale de N’zérékoré. Après près de six jours de détention indique notre source, le présidentdu district de Nyamparaa enfin recouvré sa liberté.

Il a été remis à son avocat dans l’après-midi de ce mardi, 24 juillet 2018.Cette liberté est intervenue selon notre source après une intense négociation entre les autorités locales et judiciaires de N’zérékoré. Elie Panso Hebelamou a passé sa première nuit avec les membres de sa famille en attendant son procès en début de semaine prochaine.

A son retour au village,il été accompagné par les autorités le préfet, maires et notabilités de la sous-préfecture de Samoé. Accueilli dans son village en héros,une cérémonie a été organisée à son honneur à la maison des jeunes de Nyampara.Une occasion au cours de laquelle monsieur Hébélamou a remercié ses concitoyens qui se sont battu pour obtenir sa liberté.

Dans sa brève allocution indique notre source, il a appelé ses citoyens qui avaient d’ailleurs barricadé la route nationale N’zérékoré-Macenta à sursoir à toutes manifestationet à libérer la voie aux passagers. Son arrestation fait suite à une affaire de conflit domanial qui concerne une localité du village.

MLYansané

 

Réagir