Guinée/Communales du 04 février : l’UFR et le RPG signent un accord politique

Banniere CBG

L’Union des forces républicaines (UFR) et le RPG Arc-en-ciel, parti au pouvoir ont signés ce lundi 13 août 2018 un accord politique. La signature de cet accord qui a eu lieu au bureau du Groupe des républicains au sein de l’Assemblée nationale indique clairement qu’il ne concerne que la Basse Guinée et permet aux deux partis d’élires leurs représentants les jours qui suivent.

Dans le document paraphé, les deux parties conviennent que par exemple dans la commune de Matam, le RPG AEC cèdera la tête de cette circonscription à l’UFR et de l’autre à Matoto, l’UFR par contre cède au profit du RPG Arc-en-ciel.

Revenant sur la signature de l’accord, le président du Groupe parlementaire Alliance républicaine indiquera que : « Cet accord a été négocié depuis plusieurs jours par une délégation du RPG conduite par Dr Mohamed Diané, et l’honorable Ibrahima Bangoura de l’UFR. Ces deux délégations ont abouties à un accord partagé aux différentes bases politiques, et qui a finalement reçu l’accord des différents partis. C’est un accord exécutoire à partir de ce moment», a précisé Docteur Ibrahima Deen Touré.

Pour sa part, Quant-à Amadou Damaro Camara, il explique que ce n’est pas une violation de la loi mais c’est selon lui la nature du scrutin électoral : « Il faut qu’on s’y habitue. En ce qui concerne les élections communales, des alliances de ce genre se passent dans toutes les démocraties. Ce n’est pas une violation de la loi, c’est ça la nature même de notre scrutin qui est un scrutin à la proportionnelle.  Et qui oblige qu’en cas de manque de majorité absolue, de se retrouver pour constituer l’exécutif des communes. C’est à cette réalité que nos deux partis se sont soumis» a laissé entendre le président du groupe parlementaire de la majorité présidentielle.

 

Réagir