Guinée/AG de l’UFR : les prochaines élections législatives au menu de la rencontre

Banniere CBG

En marge de son assemblée générale tenue ce samedi 02 septembre à son siège à Matam, à l’Union des Forces Républicaines l’accent a été essentiellement mis sur la restructuration du parti en prélude aux élections législatives.

Ce n’est pas le jour de la chasse qu’il faut dresser son chien. L’UFR a déjà défini sa stratégie qu’elle déploiera sur le terrain durant les futures élections nationales.

Dans son adresse à ses militants, le président de séance a précisé ce qui suit : « La restructuration du parti concerne la création de nouvelles structures là où il y’a n’a pas. C’est aussi l’organisation de nos nouvelles structures du Parti pour qu’on aille aux élections qui viennent. Nous avons énormément de moyens aujourd’hui à notre disposition. Surtout au nouveau de la mobilisation, nous sommes le parti le mieux organisé du pays, ça tout le monde le sait », a déclaré l’honorable Ibrahima Bangoura, l’un des vices présidents du parti de Sidya Touré.

Présent à la rencontre, le secrétaire nationale des jeunes a insisté sur le fait que malgré les critique à l’encontre de son leader, Sidya Touré sera dira t-il, le président de la Guinée en 2020 : « Il sera le Président de la République en 2020, il va ramener la cohésion sociale dans notre pays et rendre les guinéens heureux. Il ne fera pas de différence entre les ethnies et tous les guinéens vont se sentir chez eux », estime Saikou Yaya Barry.

Pour atteindre son objectif, les responsables de cette formation politique, demandent à leurs militants et sympathisants de rester unis pour les prochaines élections dans le pays.

La rencontre a pris fin par la présentation de nouveaux adhérents au sein du parti.

Réagir