Guinée: Grogne ce samedi au siège du RPG arc-en-ciel

Banniere CBG

L’assemblée générale du RPG arc-en-ciel de ce samedi a été émaillée par des turbulences. Contrairement aux précédentes semaines, ce samedi le parti au pouvoir n’a pas tenu son assemblée générale. La rencontre hebdomadaire entre le  RPG arc-en-ciel et sa base de ce 13 octobre 2018 a été empêché par les services de sécurité du parti. Ce qui a du coup empêché la tenue de la dite assemblée générale hebdomadaire.

Fatigué selon eux par des promesses non tenues, la brigade du parti au pouvoir s’est mise en colère ce samedi. Près de 700 au total, ces brigadiers réclament une condition contraire à celle qu’elle vit en ce moment. Pour exprimer leur colère, ils ont empêché l’accès de la cour à plusieurs militants et même aux hommes de médias.

Comme interlocuteur direct, ces jeunes du maintien d’ordre du parti ont exigés la présence du président Alpha Condé.

« Nous avons soutenus Alpha Condé durant tout le temps qu’il était dans l’opposition et jusqu’à présent il n’a pas tenu sa promesse. Il doit nous introduire à la fonction publique » a lancé un jeune impulsif.

Pour calmer ces manifestants, c’est l’ancien porte-parole du gouvernement qui a été dépêché d’urgence. Arrivé, Albert Damantang Camara a tout de suite tenu une réunion d’urgence à huis-clos. Une rencontre dont la conclusion n’a pas été dévoilée à la presse.

MLYansané

 

Réagir