Guinée: Le Bloc Libéral (BL) se rectifie et présente ses excuses

Banniere CBG

Hier Jeudi 18 octobre, à travers la céllule de communication du Bloc Libéral (BL) de Dr Faya Milimono, certains médias nationaux ont publiés ce poste ci-dessous

« La scène s’est déroulée dans la nuit du mercredi 17 octobre 2018.  Le leader du bloc libéral Docteur Faya Millimouno présent en forêt depuis le début de l’installation des exécutifs communaux se trouvait sur la route de Gueckedou pour son village wendé kenéma ; Ainsi avant d’arriver dans ladite localité, il a été pris à partie par des  agent des  forces de  l’ordre par des  tirs à balles réelles sur sa voiture. C’est par l’habileté de conduite du chauffeur que le président du BL et sa délégation ont réussi à échapper de justesse au guet-apens. Selon certaines sources, c’est le leader du RDIG jean marc Telliano en connivence avec le sous-préfet de wendé qui seraient derrière cette tentative d’élimination physique de Faya Millimouno. Ceci dans le but d’intimider les élus du bloc libéral de s’abstenir à briguer la mairie de wendé… »

Le Bloc Libéral à travers sa cellule de communication se rectifie ce matin en ces termes et présente ses excuses :

« la cellule de communication du bloc libéral tient à apporter une clarification   par rapport à notre publication d’hier 17 Octobre intitulé Dr Faya Millimono echappe de justesse à un assassinat. En effet  Il y a eu  certes   des ‘intimidations à l’égard de la délégation conduite par Faya Millimouno entre Gueckedou et wendé kenéma.  Cependant  il n’y a pas eu de coups de feux. Les informations ont été mal  relatés  par notre  correspondant dans la zone forestière . Encore une fois toutes nos excuses pour les désagréments causés. »

Fait à Conakry le 19 octobre 2018. La cellule de communication du bloc libéral

Réagir