Violences politiques en Guinée : Les vérités du ministre Khalifa Gassama Diaby

Banniere CBG

Sur les ondes de nos confrères de la radio espace, le ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, Khalifa GassamaDiaby, s’est indigné contre les violences qui découlent de l’installation des exécutifs communaux dans le pays.

 Le sinistre enregistré à Kindia renforce l’irritation du chef du département de l’unité et de la citoyenneté qui, d’ailleurs perd la fierté de sa nationalité où l’incivisme et l’irresponsabilité règnent à l’en croire: « On a cassé des boutiques que des gens ont mis des années pour construire. On s’en prend aux gens dans la rue,… Je dis aux Guinéens, vous êtes en train de creuser vos propres tombes. Et demain, ne venez pas pleurer.  Il n’y a pas de Guinéen étranger en Guinée.  Moi je ne peux pas dire à l’extérieur, que je suis fier d’être guinéen quand je vois mes compatriotes s’agresser entre eux et cultiver la haine ».

« Je ne vois pas au nom de quoi, je suis fier d’être guinéen quand on voit les violences dont les femmes sont victimes, la pauvreté dans le pays et l’humiliation que nous aimons. On est fier de quoi ? », s’est interrogé le ministre en charge de l’Unité Nationale Khalifa Gassama Diaby .

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir