L’opposition appelle ses militants à sortir massivement la semaine prochaine pour dire ‘’Non’’ au pouvoir actuel

Banniere CBG

L’opposition républicaine a appelé à une marche pacifique mardi dernier pour dénoncer la violation des accords du 8 août dernier, et ce qu’elle appelle l’installation sélective des exécutifs communaux. Bien qu’interdite, des incidents ont éclaté faisant un mort et le véhicule du chef de file touché. Une pilule difficile à avaler au sein de l’UFDG,

« Depuis le mardi dernier, ma maison ne désemplie pas. A travers le monde, en Europe, en Afrique, en Amérique du nord, en Asie, en Australie partout les gens se sont exprimés », a indiqué Cellou Dalein Diallo.

Et de poursuivre : « Ça été grâce à Dieu une simple tentative d’assassinat mais je sais qu’il y a eu 97 morts qui ont été assassinés à bout portant et ces personnes n’ont pas eu la compassion du gouvernement qui n’a eu foi en la justice », déplore le chef de file de l’opposition.

L’opposition appelle ses militants à une forte mobilisation la semaine prochaine, pour dire NON à ce qu’elle qualifie de violation de la liberté d’expression en Guinée. Elle a tout de même condamné ce qu’elle appelle tentative d’assassinat qui a visé Cellou Dalein Diallo lors de la marche interdite mardi dernier.

Réagir