Guinée/Cellou Dalein sur les agissements des forces de l’ordre : « Je donne ma vie, ils n’ont qu’à me tuer …. »

Banniere CBG

Confiné très tôt ce mardi 30 octobre, président de l’UFDG, Elhadj Cellou Dalein Diallo a invité ses partisans à résister aux agissements des agents de maintien de l’ordre public.

Même s’il a été empêché de sortir, le chef de file de l’opposition guinéenne n’a pas manqué de déplorer le comportement des hommes en uniformes qui, selon lui exécutent des ordres manifestement illégaux. C’est pourquoi dira Cellou DaleinDiallo, « c’est la police qui est violente parce qu’elle sait qu’elle jouit d’une impunité totale en cas de dérapage, en cas de meurtre et d’assassinat ciblés contre les militants de l’opposition. Personne ne va interpeller un policier parce qu’il a tué un militant de l’opposition ».

« J’invite mes militants à rester mobiliser, à faire ce qu’ils peuvent face à ces forces de l’ordre aveugles prêts à tirer sur n’importe qui mais, de résister autant qu’ils peuvent… Nous ne reculerons pas, nous ne renoncerons pas », a laissé entendre l’opposant.

Plus que déterminer à braver l’interdiction des autorités, le président de l’UFDG laisse la crainte de mourir dans les oubliettes.

« Je donne ma vie, ils n’ont qu’à me tuer si c’est pour l’instauration de la démocratie, la réconciliation des guinéens, l’instauration d’un Etat de Droit soucieux de la sécurité, de l’égalité de tous les citoyens, je suis un bon sacrifice pour ça. Puisqu’avant moi, beaucoup avaient déjà donné de leurs vies, 97 personnes. Je serais fier si c’est moi qui devrais être le sacrifice pour la libération du peuple de Guinée de cette dictature », a rassuré CellouDalein Diallo.

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir