Guinée: Deux jeunes tués par balle ce mercredi à Wanindara

Banniere CBG

Du nouveau des familles endeuillés !

Ils ont pour noms Elhadj Mamadou Bela Baldé (diplômé et âgé de 26 ans) et Mamadou Alimou Diallo (commerçant âgé de 25 ans) sont les deux victimes de ce soir à wanindara en ce jour du mercredi suite à l’appel de l’opposition républicaine à la journée ville morte.

Il faut rappeler que Mamadou Diouldé Sow blessé par balle à cosa lors des échauffourées de ce matin se trouverait hors de danger. Desormais, le nombre des victimes se compte à 100 personnes.

Interrogé,  dans les larmes un citoyen se confie :

<< ils sont venus en toute pompe dans leurs véhicules, nous avons tous eu peur. Il était déjà 20h passé, ils sont arrivés et se sont mis à tirés. Avant de voir la pickup des agents de CMIS, je pensais que c’était Seulement le gendarmes qui sont venus nous tués si non les bérets rouges de la station . Je ne peux savoir qui des gendarmes, des bérets rouges ou des policiers CMIS qui ont tirés sur eux. Tous ce que je sais, est que c’est sont eux qui les ont tués et blaissés d’autres jeunes par balles.>>

Pour l’heure, les corps de Elhadj Mamadou Bela Baldé et de Mamadou Alimou Diallo se trouveraient à la morgue.

Pourquoi les opérations de nos forces de l’ordre sont souvent meurtrières lors des appels de l’opposition républicaine à des marches ou actions contre le régime du professeur Alpha Condé?

A rappeler que l’opposition républicaine a appeler à une nouvelle marche demain jeudi 08 Novembre.

Nous y réviendrons.

 

Réagir