Marche de l’opposition: une nouvelle journée à haut risque à Conakry

Banniere CBG

Après une journée de violence hier à Conakry au cour de la quelle trois (03)jeunes ont été tués par balle et deux(2) autres touchés grièvement blessés au quartier Wannidara, une autre journée  décisive s’annonce ce jeudi 08 novembre à Conakry.

L’opposition républicaine qui ne décolère toujours pas appelle à de nouvelle manifestation sur l’autoroute Fidèle Castro avec toujours le même itinéraire, du rond point de la tannerie, point de départ en passant par la Belle vue jusqu’à l’esplanade du stade du 28 septembre.

Ces derniers temps, les manifestations à caractère politique ont été interdites par les autorités de la ville de Conakry. Par ailleurs les deux dernières marches du contre pouvoir ont été émaillées de violences, le véhicule de commandement du chef de file de l’opposition et président du parti UFDG a été touché et enregistrées des morts et des dégâts matériels importants par endroit.

Avec les trois (3) morts de la journée ville morte décrétée hier par le contre pouvoir, la barre des 101 victimes est désormais atteinte depuis la prise du pouvoir par le Président Alpha Condé.

A quand la fin de cette manière de d’être ?

Réagir