Guinée/ Tuerie des manifestants: Un agent de la sécurité paye les frais à Wanindara

Banniere CBG

Au lendemain de la tuerie de Mamadou Bela BALDE  et  de Alimou Baldé dans le quartier Wanindara, des échauffourées éclatent à nouveau entre manifestants et forces de sécurité.

Des jeunes irrités par la perte des deux jeunes sauvagement abattus à bout pourtant avons-nous appris à travers notre reporter, érigent des barricadent et brûlent des pneus sur la chaussée  entre la T5 et la cité sur la route le prince.

Dans la foulée de la manifestation de ce jeudi, 8 octobre 2018, les forces de l’ordre qui ont tenté de disperser en vain la foule laisse un de ses agents à la merci  des manifestants.

Cet homme en uniforme a payé les frais d’indignation des protestateurs qui n’entendent pas reculer malgré les tirs à gaz lacrymogènes.

D’ailleurs avons-nous constaté sur les lieux, le sang de l’agent de la sécurité victime d’attaque en fait foi. Puisque selon nos témoignages,  il a été battu à mort avant d’être poignardé partout et jeté dans les caniveaux. Son état serait dans un état critique, nous confiait le commandant de CMIS Enco5 il y’a de cela 03h du temps.

Quelques temps après, les forces de maintien d’ordre arrivent en revanche pour secourir leur agent qui serait dans un état délétère avant de transporter la victime à l’hôpital.

A suivre

Réagir