Guinée/Aboubacar soumah: le gouvernement ne nous a envoyé aucun représentant crédible.

Banniere CBG

Ce samedi 10 novembre à conakry, le camarade Aboubacar Soumah était à une réunion avec les membres du bureau exécutif du syndicat libre des enseignants chercheurs de guinée ( SLECG).

Et après cette rencontre avec ses camarades, le secrétaire général du SLECG s’est présenté devant la presse pour montré sa solidarité et le contenu de la rencontre qu’il a eu à faire avec le gouverneur de la banque centrale.

« Le gouverneur de la banque centrale était venu nous voir pour nous demander qu’elles sont les possibilités qu’on peut leur offrir pour une sortie de crise? Nous lui avons fait comprendre que la seule possibilité, c’est de nous faire une proposition sur les 8 millions. Dans le protocole d’accord du 16 mai 2018 que nous avons signés, il est clairement dit qu’un couloir de négociation devrait être ouvert du 02 au 05 mais.
 
Pour le moment, le gouvernement ne nous a envoyé aucun représentant crédible. Toutes les personnalités qui se présenteront devant nous désormais devrons avoir un mandat venant du gouvernement. Faute de quoi, nous ne pourrons discuter avec eux. »
Avant de quitté les lieux, un enseignant s’est désolidariser de cette grève en demandant aux autres enseignants d’aller à l’école le lundi.
Du côté SLECG, cet enseignement est juste traître infiltré.

 

Abd Akila pour oceanguinee.com

Réagir