Guinée/Urgent : boké des enseignants grévistes devant la direction préfectorale de l’éducation nationale

Banniere CBG

Les enseignants grévistes munis des pancartes ont investis la rue ce lundi 12 novembre 2018, devant le siège de la direction préfectorale de l’éducation (DPE) de Boke pour exiger la reprise des négociations autour des huit millions 8000.000 GNF. S’adressant à ses collègues de la même corporation, le directeur préfectoral de l’éducation par intérim, Dembo Amirou Dramé à invité les manifestants à penser à l’avenir des enfants de guinée.

Il a par ailleurs plaidé pour l’assurance du service minimum dans l’ensemble des établissements publics et privés afin que les élèves de sa sphère pédagogique puissent reprendre le chemin de l’école dans la sérénité.
Sur les pancartes, on pouvait lire ceci, « nous exigeons le dialogue entre le SLECG et le Gouvernement, vive le grand SLECG, vive la négociation, à bas la violence, vive l’éducation guinéene, vive le Général Aboubcar Soumah, nous vaincrons, à bas les intimidations, … »
Abd Akila pour oceanguinee.com
Réagir