Violences politiques en Guinée : depuis Paris, Lansana Kouyaté met le pied dans le plat de Cellou Dalein Diallo

Le leader du parti de l’espoir pour le développement national(PEDN) vient de se prononcer sur la crise politique que traverse actuellement le pays. Depuis la capitale française-Paris, Lansana Kouyaté n’est pas allé du dos de la cuillère pour pointer un doigt accusateur sur le chef de file de l’opposition d’être d’une part à la base de cette situation.

« Depuis neuf mois, les communales sont quasiment sans résultats. Dans beaucoup de localités qui ne sont pas à minimiser, nous sommes sans maire. Des lois existent, comment peut-on aller à des accords qui ne servent à rien », s’interroge t-il ce lundi 12 novembre au micro de nos confrère de l’émission les ‘’GG’’ de la radio Espace Fm.

Plus loin parlant de l’accord du 8 aout, il explique : « nous savions qu’il ne sera même pas appliqué. Quand on négocie avec celui qui n’a pas respecté un, deux, trois accords, il faut savoir qu’en signant un autre, il vient avec des arrière-pensées », dénonce l’ancien Premier ministre.

Il ne s’arrête pas là, il ajoute que « ça a été une erreur politique pour Cellou Dalein Diallo. Le président de l’UFDG a daigné s’asseoir encore avec la mouvance présidentielle pour essayer de sortir un accord que je considère farfelu. Il n’a rien résolu, c’est d’ailleurs cet accord qui a entrainé ces morts », déplore le président du PEDN

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com