Guinée/Sit-in du SLECG à Ratoma : des enseignants gazés par les forces de l’ordre, un manifestant touché

Banniere CBG

Le sit-in des enseignants de la commune de Ratoma n’a pas aussi eu lieu comme prévu ce lundi 12 Novembre.

Munis de pancartes sur lesquelles on pouvait lire : “rendez-nous nos salaires”, ‘’A bas l’intimidation’’ ou encore ‘’Vive la liberté syndicale’’, ces enseignants grévistes ont été tout de suite dispersés par les agents de maintien d’ordre.

Selon le responsable de la cellule de communication de la direction communale du SLECG de la commune de Ratoma : «c’est une réussite totale, parce que la manifestation prévue n’était pas ni pour caillasser, ni pour cogner mais plutôt pour faire passer un message. Mais, comme on dit qu’on n’a pas la volonté de dispenser les cours, nous n’avons pas la compétence nécessaire pour bénéficier des 8.000.000 que nous réclamons, nous avons décidé qu’ à partir d’aujourd’hui, chaque lundi nous nous retrouverons dans les carrefours et DCE pour dispenser les cours à nos élèves. Et, le mercredi prochain toutes les femmes, de blanc vêtues, seront devant le ministère de l’éducation », annonce Moustapha Sangaré.

Cet ‘’hommes de craie’’ dans sont intervention a fini par fustigé l’attitude des agents des forces de l’ordre.

A rappeler qu’au moment où nous quittions les lieux, un enseignant-manifestant a été légèrement touché.

Réagir