Guinée/Raidissement de la crise politique sur fond de discours ethnique, Docteur sékou koureissy Condé s’offusque et rappelle à l’ordre.

Ce lundi ,le directeur exécutif de l’ONG Africain crisis groupe, Dr Sekou koureissy condé a conféré avec la presse, dans un réceptif hôtelier de la place, avec en toile de fond la flambée de la violence en milieu urbain, et la floraison des propos ethniques à ciel ouvert.
Sur la première thématique, le conférencier  constate une violence inouïe,omniprésente  » nous sommes dans la violence, nous constatons la violence, nous sentons et nous vivons dans la violence.Elle existe dans les écrits, la communication et dans les actions  » a déclaré l’activiste.
Pour ce qui est de la montée du repli identitaire, la fragilisation du tissu social, l’ex-mediateur de la république s’indigne et articule des griefs contre certaines catégories de la population qui,font des discours ethniques leur cheval de bataille  » Lorsque des hommes politique, des députés, des imams, des sages de coordination engagent leurs responsabilités et prêtent leurs discours sur des considérations ethniques, des discours publics à base ethnique, cela est une menace pour le tissu social, pour la paix sociale et pour l’unité nationale ». A martelé le docteur.
Dans la même veine le conférencier a invité chacun à bannir la violence tout en prêchant la paix » Que le gens osent dénoncer les violences et prôner la paix dans les lieux de culte,à l’école ou autres endroits de rassemblement «  a t-il recommandé.Quand aux hommes de médias, il les invite aux professionnalisme avant de passer les infos,vu le contexte de haute tensions.
 » Aux journalistes aussi de jouer au professionnalisme dans le traitement de l’information dans cette période de haute tension « 
En dépit de la diversité ethnique, religieuse et la divergence des opinions politiques,docteur SEKOU koureissy Condé recommande vivement à chacun d’œuvrer pour la paix.
Selon le docteur, le gouvernement actuel a fait preuve d’incapacité en n’étant pas à même de prendre des mesures dissuasives contre les auteurs des propos ethniques, d’où un débordement incontrôlable  » l’État a montré ses limites dans la lutte contre l’égocentrisme en Guinée, il y’a un débordement  » a t-il déploré.
Pour finir, le conférencier a averti que tant que la justice ne se tire pas de l’inertie,les justiciables continueront à se rendre justice.
Par Barry Mamadou.

Mamadou Barry pour oceanguinee

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com