Guinée/Sit-in du slecg : nous irons avec des nattes nous coucher à Sekoutoureyah, avec nos familles respectives

Banniere CBG

Dispersés à coup de gaz lacrymogène, les enseignants chercheurs de guinée ( Slecg ). Se sont fait entendre devant la presse tout en scandant des propos hostiles au ministre de l’éducation nationale, et à kassory fofana. Ces enseignants très remonter n’entendent pas baissés les bras temps que leur objectif n’est pas atteint, et décident d’organiser un sit-in pour le 26 novembre 2018 devant la primature.

« Nous manifestons pour réclamer nos droits. Ils font semblant d’ignorer les textes de lois, ya un protocole d’accords qui nous lie depuis le 13 mars 2018, comme ils font semblant de ne pas reconnaitre le contenu associé à cet accord signé, c’est pourquoi nous exprimons notre colère, notre ras-le-bol. Nous projetons un autre sit-in le 26 novembre devant la primature si rien n’est encore obtenu à partir de 29 novembre nous irons avec des nattes nous coucher à Sekoutoureyah avec nos familles respectives, à déclaré notre interlocuteur. » A expliqué un enseignant gréviste avant de poursuivre en ces autres termes:
« Nos amis ont été blessés. A l’heure où on parle notre secrétaire générale de Dixinn est à l’hôpital d’Ignace Deen, il a été tiré à bout portant au niveau de la mosquée sénégalaise et il est entrain de suivre des soins intenses. Ya eu beaucoup d’arrestation mais nous n’allons pas reculer, nous n’allons pas céder par ce que nous réclamons un droit noble. »
Abd Akila pour oceanguinee.com
Réagir