Sidya touré : le fait d’abandonner les enfants à leur sort ne peut pas être une solution pour un gouvernement

Banniere CBG

Sidya touré président de l’union des forces républicaines s’exprimait ce mardi 27 novembre novembre dans l’émission les grandes gueules sur espace fm.

Sidya touré est sorti de son silence de mort puis parlé de la gestion qui est celle du gouvernement dédié à don kass. Le leader de L’UFR accuse kassory fofana d’être responsable de cette paralysie dans le secteur de l’éducation.
« Le gouvernement a une responsabilité, c’est d’éduquer nos enfants, faire en sorte que nous soyons parmi les pays qui permettent à leurs élèves, à leurs étudiants d’être parmi les meilleurs. Parce que vous savez que le monde aujourd’hui est une compétition pratiquement planétaire », enfonce Mr . touré.
L’ancien collaborateur du régime feu général lansana conté, admet mal, qu’on se permettre d’être là, pendant deux mois à  « tergiverser » sur quelque chose pour laquelle ont peut s’asseoir et discuter.
« Il n’y a aucune possibilité d’imaginer qu’on ne peut pas discuter avec les gens. Je suis pour la discussion, je suis pour le dialogue et je pense qu’avec un peu de crédibilité, quelque soit le sujet, on peut discuter et trouver des solutions, » estime sidya touré.
En bref, l’ancien premier ministre Guinéen du régime conté, et l’actuel haut représentant du régime condé, dira que le fait d’abandonner les enfants à leur sort, ne peut pas être une solution pour un gouvernement.
Abd Akila pour oceanguinee.com
Réagir