Guinée/Parlementaire de l’assemblée nationale : les députés de l’opposition demandent à Mory sangaré de gardé le mensonge jusqu’au siège du RPG arc – en – ciel

Banniere CBG
Comme annoncé précédemment, le ministre de l’éducation nationale et l’alphabétisation est passé ce jeudi, 06 décembre 2018 devant les élus du peuple pour présenter le projet du budget de son département pour l’année prochaine. Et comme il fallait s’y attendre, Mory sangaré à eu du mal à terminer son discours. Il a été hué par les députés de l’opposition qui protestaient ainsi contre la crise qui secoue le secteur éducatif Guinéen depuis plus de deux mois, rapporte notre reporter qui était à la plénière.
C’était avec un pieds ferme que les députés de l’opposition, réunis au sein du groupe parlementaire des libéraux- démocrates attendaient le ministre de l’éducation nationale et d’alphabétisation ce jeudi,06 décembre.
Cela en raison de la grève des enseignants qui perdure dans le système de l’éducation depuis la rentrée fantôme des classes. En principe, les débats devaient avoir lieu après le discours du ministre et dans la phase des questions réponses.
Très malheureusement pour lui, les élus du peuples de L’UFDG n’ont pas attendu cette phrase pour se faire entendre. Dans son discours, Mory sangaré à déclaré que l’ouverture des classes est effective  depuis le 03 octobre 2018 et que par rapport à la grève, son gouvernement s’est montré ouvert au dialogue au bénéfice de l’éducation. Suffisant pour irriter les parlementaires issus de l’opposition qui ont protesté à travers des cris de colère.
Ils ont également demandé au ministre de « réserver le mensonge jusqu’au siège du RPG arc – en – ciel ». Face à l’insistance des cris des députés qui ne voulaient plus entendre la suite du discours, le président de l’assemblée nationale est intervenu en appelant au calme du cimetière, tout en menaçant d’ejecter ceux qui vont persister dans cette attitude.
De son côté, le ministre de l’éducation qui s’attendait déjà à une telle humiliation, s’est montré inébranlable et à continué paisiblement son intervention.
Abd Akila depuis l’assemblée nationale pour oceanguinee.com
Réagir