Guinée/Présentation du Projet de loi des finances: les ministres de la communication et de la sécurité devant le parlement !

Banniere CBG

Ce vendredi, 07 décembre 2018, le ministre de la sécurité et de la protection civile et celui de la communication et de l’information ont passé devant les représentants du peuple. Cela, pour s’expliquer sur le contenu de leur budget sectoriel au compte du nouvel exercice 2019.

A tour de rôle, ces deux membres du gouvernement Kassory se sont succédés au paroir.

Dans ses prévisions budgétaires, Amara Somparé, ministre de la communication et de l’information présente un projet de 34.981.281.000GNF, contre 38.687.574.000 en 2018, soit une baisse de 9,58%, par rapport à l’année 2018.

Concernant le traitement du personnel de son département, il a été enregistré 17.818 .677.000 GNF, pour 2019, contre 20.866.137.000 GNF en 2018, avec une baisse de 3.047.460.000 GNF, soit 17, 10 %.

A en s’en tenir aux propos du ministre Amara Somparé, Il a été également constaté dans ce projet de budget, une réduction de 40,61% par rapport à 2018. Ce qui affectera sans doute les dépenses essentielles du ministre de la communication et de l’information s’agissant la fourniture du carburant pour le fonctionnement des sites de diffusion, la fourniture de services et l’organisation des missions de couverture médiatique des évènements à l’intérieur et à l’extérieur du pays.

Contrairement à son homologue, Alpha Ibrahima Keira est porteur d’unprojet de 302 milliards, 532 millions ,339 mille GNF  au compte du ministère de la Sécurité et de la protection civile.

Ce projet de budget, a expliqué le ministre de la sécurité permettra d’assurer les besoins de fonctionnement et de prestation services de la sécurité.

Concernant le traitement salarial, Alpha Ibrahima Keira précise que « Le montant octroyé en 2018 est de deux Cent soixante-onze milliards, six millions cinq cent quatre-vingt-dix mille (271.006.590.000) GNF, comparativement à celui de 2019 qui se chiffre à 213.512.770.000 GNF. Soit un écart de 64 milliards 638 millions 364 mille GNF ».

 

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir