Guinée/Plénière de l’Assemblée Nationale : les députés s’attaquent par des injures traîtres à l’Assemblée

Banniere CBG

La crise politique qui mine le landerneau politique guinéen vient d’empoisonner les relations entre les députés de l’opposition et le président de l’Assemblée nationale, rapporte un de nos reporter qui a suivit la plénière de ce lundi 10 décembre 018.

Ayant boycotté le vote de deux accords de financement chinois de la voirie de la capitale guinéenne (Conakry) et de la route Coyah-Dabola, les opposants ont essuyés une virulente attaque verbale du chef du législatif guinéen : « vous êtes des traîtres », leur a lancé Claude Kory Kondiano, très en colère.

« Mais, c’est vous qui êtres traîtres ! », ont répliqué des députés de l’opposition qui ont d’ailleurs exigés au président de l’Assemblée nationale de retirer sa phrase. Ce que ce dernier refusera. Et, Fodé Oussou Fofana, Dembo Sylla, Mariama Tata Bah et Cie ont alors semés une telle pagaille que le chef du législatif a été retiré du présidium sans doute pour sa sécurité…

Claude Kory Kondiano persiste martelant : « vous êtes traitres ! ». Et bonjour à la foire aux empoignes. « Tu exagères ! C’est vous les traitres », répliquent les libéraux-démocrates. Des injures aussi inimaginables et insupportables furent entendues. C’était tous simplement incroyable. « il se fiche de nous ! Comment peut-il nous insulter comme ça ? Pour qui ce pygmée-là se prend ? Qu’il arrête ! trop c’est trop », hurlait une députée en colère.

Les injures mêlées aux empoignades ont obligés le président du parlement à suspendre les débats pour quelques minutes. Au retour, Claude Kory Kondiano a retiré le mot « traitre », présentant des excuses aux députés de l’opposition. Toute chose qui a favorisé le retour au calme.

C’est bien cela aussi la démocratie non ? Certainement oui.

 

Abd Akila pour oceanguinee.com
Réagir