Guinée: Les gens qui nous ont dit des bêtises sont connus de tous, c’est pourquoi je les ai chassés parce que ce sont des voleurs

Banniere CBG

En tournée dans plusieurs localités de la Haute-Guinée à Kankan, le président de la République Pr Alpha Condé s’est adressé aux populations riveraines pour exprimer les préoccupations de son gouvernement relatives aux projets de développement de son pays.

Le chef de l’Etat a été accueilli par plusieurs de ses compatriotes tous enchantés par sa visite de terrain.

Dans son discours de circonstance, Alpha Condé  s’en est pris à la société Electricité de Guinée pour les coupures intempestives du courant ou des cas récurrents de délestage à Kankan : « Les jeunes qui disent EDG (Electricité De Guinée, Ndlr) zéro ont raison ! J’ai dit à Conakry, à la direction d’EDG, que je ne suis pas content de leur gestion. Avant de venir, j’ai demandé pourquoi il n’y a pas de courant à Kankan ; Ils m’ont répondu que les groupes sont tombés en panne. Comment les trois groupes peuvent tomber en panne ? C’est parce qu’ils ne sont pas bien entretenus ».

« Nous sommes donc entrain de revoir le fonctionnement d’EDG, on va faire venir des cadres guinéens compétents pour prendre la relève », a rassuré l’actuel locataire de Sekhoutoureya. 

Concernant la crise qui mine le RPG arc-en-ciel, il déplore le manque d’unanimité relative à la présentation d’un candidat pour l’installation de l’exécutif local dans la collectivité de Kankan : « J’ai dit au bureau politique national que les élections locales ne sont pas comme les élections présidentielles. Si vous allez dans les localités, demandez aux gens qui ils veulent, ils n’ont pas fait ça. Je leur ai dit qu’ils verront ce qui va se passer. A Matoto, aux élections présidentielles, j’avais eu 180.000 voix, mais aux communales nous n’avons eu que 60.000 voix, même pas le tiers. Parce que les responsables ont fait du RPG leur propriété privée, pourtant le parti c’est pour le peuple. Mais, toutes ces pagailles vont prendre fin, la semaine prochaine la jeunesse du bureau politique national fera une tournée dans toutes les sous-préfectures, ensuite il y aura une conférence de la jeunesse, ensuite les femmes aussi iront installer leur comité de base, sous-section et section ».

«Les gens qui nous ont dit des bêtises sont connus de tous, c’est pourquoi je les ai chassés parce que ce sont des voleurs », a déclaré le président Condé.

Puis a-t-il ajouté, « je préviens ceux qui veulent être maire pour voler, vendre des terrains pour distribuer l’argent, ils ont tort. Maintenant, on va mettre une structure en place pour gérer l’argent alloué à la mairie. Vous êtes en train de fatiguer le peuple avec vos ambitions personnelles ».

Puisque ce n’est pas tout, le chef de l’Etat a demandé aux sages de la région de rester en dehors des problèmes politiques du parti au pouvoir :« Je vais dire un mot aux sages, le parti a des responsables, les Sotikèmos ne doivent pas se mêler du fonctionnement du parti ».

« Il faut qu’on se dise la vérité, pourquoi faire la guéguerre entre nous ? C’est quoi un maire ? Si le gouvernement ne donne pas l’argent, qu’est-ce qu’un maire peut faire ? », a insinué Alpha Condé.

Après ses premières de visite à Kouroussa, Siguiri et Kankan dans les journées du Samedi à Dimanche, le président de la République se rendra ce lundi, 10 décembre à Kérouané.

 

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir